Associé à la remédiation cognitive, ou indépendant, un soutien psychologique peut être préconisé auprès du psychologue ayant réalisé le bilan ou d’un autre professionnel, selon la pertinence de l’orientation thérapeutique.


Les suivis proposés au cabinet :

  • Accompagnement du patient dans un travail sur le ressenti, l’acceptation et le vécu de la maladie.
  • Soutien psychologique de l’aidant et formation à la maladie afin de pouvoir accompagner le patient dans son parcours de soin.

–> Le rythme et la durée des séances (1h) sont ajustables à la demande et aux besoins de la personne.